Blanc de Blanc / Blanc de Noir

Blanc de Noirs are champagnes made exclusively from black grapes (Pinot Noir, Pinot Meunier or both).

Blancs de blancs are champagnes made exclusively from white grapes, chardonnay in most cases (today we sometimes find the mention « chardonnay » on the label). Their dress is generally less golden, paler than that of the whites of blacks.

White wine can be obtained from black grapes. Indeed, only the skin of grape berries contains coloring pigments. To obtain white juice, the bunches of black grapes must be pressed immediately (direct pressing), both quickly and delicately. No skin maceration, no color.

how different are they in their aromas and flavors.

• For the blanc de blancs:

a lively side, aromas of citrus fruits, white flowers, white fruits (white peach, green apple).

• For the blanc de noirs:

a powerful and round side, with aromas of yellow fruits (peach, plum) or red.

Blancs de blancs and blancs de noirs do not go well with the same dishes:

The liveliness of the blanc de blancs works wonders as an aperitif, with seafood and white meats for the more powerful. The power and the roundness of the blanc de noirs make them suitable for hot starters, white meats and poultry. However, there are quite lively whites of blacks (young wines, low dosage…).

Millesime – Vintage

A ‘millésime’ is a champagne from a specific harvest year. When the harvest year was exceptionally good, a cuvée will be made with only the grapes of that year. 

what is a vintage ?

In oenology, this expression designates the year of grape harvest and wine making. The indication of the vintage is optional on the labels of wine bottles, but is frequently used because it is sought after and appreciated by wine lovers.

What is it used for ?

The vintage of a wine expresses the climatological conditions of the year.

It is also an important benchmark that makes it possible to monitor the aging of bottles and thus set the best time to open and taste them. A vintage also gives information on the quality level of a wine. Vintage wines are therefore quite simply wines from a vintage, therefore from a specific year in which climatic conditions, winemaking techniques, etc. were specific to it.

Special characteristics of champagne and other sparkling wines (vouvray , crément , prosecco, etc… )

There is something different about champagnes since, as a general rule, they cannot show a vintage on the label because they are made up of a blend of several wines from different years. ( exemple Solera).

A vintage champagne, if you happen to see one, therefore corresponds to a great champagne resulting from an exceptional year and coming only from the harvest of the year. It is then the mark of a high quality cuvée and it is the Interprofessional Wine Committee of the Champagne vineyards that determines which harvests deserve to be vintage.

Sugar / Dosage

What is dosage?

The addition of the shipping liqueur just after disgorging is called « dosage« . The liquid consists of a mixture of reserve wine and very pure cane sugar. The quantity of residual sugar in the bottled wine (the remaining natural sugar from the grapes, and any sugar that is added) determines the type of champagne:

Brut Nature=no added sugar and under 3 grams/litre of residual sugars
Extra-Brut=between 0 and 6 g/litre of residual sugars
Brut=less than 12 g/litre of residual sugars
Extra sec (or Extra Dry)=between 12 & 17 g/litre of residual sugars
Sec (or Dry)=between 17 & 32 g/litre of residual sugars
Demi-Sec=between 32 & 50 g/litre of residual sugars
Doux=more than 50 g/litre of residual sugars
(There is a tolerance of +/- 3g on the figures of residual sugars : i.e. a brut may have 15 g/litre)

Restaurant of the Month June 21

La Braise

From many words of our American guests this month , this was one of the best french meal they had for weeks, the food is cooked with fresh vegetables , meat, fish everyday . Their Chef Valentin Lelievre and his second Elise Morlaix were working before for Marriott Hotel and good restaurants before.

Lundi
Fermé
Mardi
12 h 00 min – 14 h 00 min, 19 h 00 min – 22 h 00 min
Mercredi
12 h 00 min – 14 h 00 min, 19 h 00 min – 22 h 00 min
Jeudi
12 h 00 min – 14 h 00 min, 19 h 00 min – 22 h 00 min
Vendredi
12 h 00 min – 14 h 00 min, 19 h 00 min – 22 h 00 min
Samedi
12 h 00 min – 14 h 00 min, 19 h 00 min – 22 h 00 min
Dimanche
Fermé

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.